Veduta, soutenue par la MGEN pour l'ensemble de ses actions en 2021, collabore avec l’Établissement de Santé pour adolescents de Chanay à travers plusieurs ateliers plastiques menés par deux artistes, Laura Ben Haïba et Gaëlle Foray, qui travaillent selon des processus d’investigations (d’environnements, de procédés scientifiques ou techniques) reposant sur des principes de collecte ou de trouvaille.

Gaëlle Foray, est installée sur le plateau d'Hauteville dans un ancien sanatorium. Sa pratique artistique s'inspire de ces grands espaces au cœur desquels elle prélève des matériaux divers. À partir de ses collectes, elle réalise des assemblages, des « sédimentations », qui peuvent prendre la forme de sculptures, de collages ou d'installations. Sa pratique révèle une sensibilité à l'écologie, aux cultures populaires et aux objets du quotidien.

Laura Ben Haïba vit à Lyon. Elle intègre à son travail artistique une approche scientifique en s'intéressant à de multiples domaines des sciences naturelles ou techniques. Elle produit des dessins et des moulages, qui témoignent de son attention à des processus plus ou moins longs comme la fossilisation. En s’appuyant sur des principes de récoltes ou de découvertes au gré de cheminements collectifs qui sont ensuite développés en atelier, elle compose une empreinte de notre temps.

A partir de ces formes d’archéologie plasticienne, elles proposeront aux adolescent.e.s des expériences favorisant des habitudes de création pouvant apparaître et se poursuivre de manière autonome, tout en favorisant la constitution d’une « trace » collective ou individuelle.

Projet réalisé dans le cadre du mécénat MGEN Veduta 2021.

Photo 1 : Laura Ben Haïba, Empreintes locales, installation de 11 moulages en ciment sur bois (dimensions diverses) 2019, installation sur le Sentier Art et Nature du Pôle Land Art Départemental de la Ferm, Production PLAD de la Ferme de Chosal - ESAT - Copponex © Laura Ben Haïba

Photo 2 : Gaëlle Foray, Les mères, assemblage (coquillages, papier photographique), 6x6x5 cm, 2019 © Gaëlle Foray