Profitant d’une temporalité de deux ans inédite, Veduta élargit sa zone d’intervention pour aller à la rencontre de la Communauté d’agglomération de l’Ouest Rhodanien. Milieu à la fois urbain, rural et forestier historiquement riche, cette dernière offre un terrain de jeu propice à la création d’un projet à l'échelle de différentes communes. Celui-ci, co-pensé et co-construit avec les différents partenaires, s’étalera ainsi sur une géographie sans précédent, dépassant les limites habituelles de quartier pour s’installer dans un espace plus large aux réalités territoriales diverses.

Pour cette expérience nouvelle, c'est l'artiste d'origine tunisienne et ukrainienne Nadia Kaabi-Linke qui se voit invitée à investir le territoire et son histoire. Nourrie par son expérience personnelle des différents pays où elle réside en grandissant, Nadia Kaabi-Linke adopte une démarche pluri-disciplinaire traversée par les questions de migrations et de frontières. En s'ancrant dans le territoire où elle crée, l'artiste s'intéresse aux contradictions imperceptibles et aux enjeux invisibles qui le modèle. À la Communauté d'Agglomération de l'Ouest Rhodanien, la production textile, les nombreuses usines construites pour accueillir les ouvriers et ouvrières de la région et la typologie boisée du territoire sont alors pour elle autant de points de départ à une réflexion menée sur le long cours.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de Redessinons le territoire, paysage(s) et patrimoine(s).

Convention territoriale d’Education aux arts et à la culture tout au long de la vie de l’Ouest Rhodanien.

Photo : Vue de l’écomusée du Haut-Beaujolais, Thizy-les-bourgs, 2020 ©COR