Malgré le temps extrêmement réduit entre l’annoncegouvernementale du déconfinement et l’ouverturedu festival, la Biennale de la danse de Lyon s’estdéroulée dans 22 lieux de représentation et a accueilli 679 artistes de 21 pays.

La 19e édition de la Biennale de la danse, réduite dans sa durée et limitée dans sa jauge (35% la première semaine puis 65% à partir du 9 juin), a accueilli 37 500 festivaliers du 1er au 16 juin, soit **un taux de fréquentation de 92 % dans les salles. **

Cette édition, réalisée dans des conditions particulières et des délais inhabituels dus à la crise sanitaire, a été marquée par les retrouvailles enthousiastes entre les artistes et le public.

L’Expérience Fagor, nouveauté 2021, a été l’un des temps forts de cette Biennale. Au sein des anciennes usines Fagor, cette programmation pluridisciplinaire entièrement dédiée à la jeunesse a su rassembler de nouveaux publics pendant une semaine. Interactivité et inclusion ont été les maîtres mots de ce nouveau rendez-vous rythmé par des performances aux formats inhabituels, des installations, des masterclasses, des débats. Au total, 222 danseurs, dont 109 amateurs et étudiants d’écoles d’art âgés de 15 à 25 ans, ont été les interprètes de ces propositions artistiques, gratuites et ouvertes à tous. L’Expérience Fagor a ravi plus de 7200 spectateurs, accueillis dans le respect des règles sanitaires et des jauges restreintes.

Des révélations et des œuvres unanimement saluées par le public Inscrite dans la Saison Africa2020 de l’Institut français, la Biennale a fait la part belle à la création chorégraphique africaine avec notamment Re:INCARNATION, la création très remarquée de Qudus Onikeku ovationnée par le public, ainsi que Wakatt de Serge Aimé Coulibaly. Parmi les grands moments qui ont marqué cette édition, on notera la première en France de Marlene Monteiro Freitas, la première mondiale de Dimitris Papaioannou, ou encore le spectacle Room With A View, de Rone et (LA)HORDE, présenté en complicité avec les Nuits de Fourvière dans le cadre d’un partenariat exceptionnel.

Une présence forte des professionnels du spectacle vivant amplifiée par la mise en place d’un Focus danse numérique 500 professionnels ont assisté à la Biennale de la danse dont 400 pendant Focus danse, le rendez-vous incontournable des programmateurs et professionnels du secteur chorégraphique, soutenu par l’Institut français et l’Onda. La version numérique Focus danse mise en place cette année a rassemblé 1100 accrédités venant de 44 pays. Celle-ci se prolongera jusqu’au 27 juin pour voir ou revoir les spectacles et les rencontres professionnelles. Après une année blanche pour le monde de la culture, Focus danse et la plateforme européenne (en collaboration avec le CCNR / Yuval Pick) ont été un grand soutien pour la diffusion des œuvres. Des artistes comme Flora Détraz, Agathe Djokam Tamo ou Lara Barsacq ont largement profité de cette visibilité.

Un Défilé réinventé au Grand Théâtre de Fourvière Le Défilé aux couleurs de l’Afrique, un des temps forts de la Saison Africa2020 mise en œuvre par l’Institut Français et soutenue par son comité de mécènes, a dû s’adapter aux contraintes sanitaires. Dans une forme totalement inédite, résiliente et spectaculaire, le Défilé s’est déroulé lors de trois représentations devant un public assis composé des participants et de leurs familles. Sous le regard de ses deux marraines emblématiques, Germaine Acogny et Fatoumata Diawara, cette édition du Défilé a rassemblé 1 200 amateurs sur scène et 2 997 spectateurs dans les gradins du Grand Théâtre de Fourvière. Ces moments de partage et de fête ont été largement relayés en direct sur les réseaux sociaux et ont permis de préserver le caractère solidaire et généreux du Défilé de la Biennale. De plus, un magazine de 70 minutes a été réalisé par France 3 Auvergne-RhôneAlpes et diffusé auprès d’une large audience sur ses antennes et sur la chaîne nationale Culturebox.

La 19e Biennale de la danse se poursuit « en rebond » jusqu’au 19 novembre 2021 La pandémie a obligé la Biennale à élargir le calendrier de sa programmation en Métropole et en Région Auvergne-Rhône-Alpes : 26 dates prolongeront l’événement sur le territoire jusqu’à l’automne. Autant de spectateurs à venir !

La 20e Biennale de la danse de Lyon aura lieu en septembre 2023.