Né en 1886 à Strasbourg (France), décédé en 1966.

Pionnier de la nébuleuse Dada créée à Zurich, Jean Arp est un artiste reconnu dans les milieux d’avant-garde dès la fin des années 1910. C’est en 1920 que Jean Arp invente son vocabulaire propre, dit « biomorphique », en relation avec les contacts qu’il entretient avec les surréalistes, sans jamais adhérer pleinement à ce mouvement. À la Biennale, une série de sculptures ainsi qu’une peinture (Objets célestes, 1962) sont présentées en synergie avec l’environnement d’Ernesto Neto qui, inspiré par le sculpteur, affirme « commencer là où Arp s’arrête ». Chaque œuvre représente des formes organiques, aux arrondis généreux, qui, malgré leur abstraction affirmée, peuvent rappeler les courbes d’un corps humain ou des cellules en mouvement. Les titres poétiques des œuvres de Arp (La poupée de Demeter, Entité ailée…) ajoutent au mystérieux de formes sensuelles et délicates.

Générique

Collection Centre Pompidou, Paris - Musée national d’art moderne

Collection Musée de Grenoble

Artiste(s)

Dans le même événement

Née en 1972 à Saragosse (Espagne), vit et travaille à Rotterdam (Pays-Bas).

  • Expo internationale

George Brecht – Void, 1986

Né en 1926 à New York (États-Unis), décédé en 2008.

  • Expo internationale

Dominique Blais

Né en 1974 à Chateaubriand (France), vit et travaille à Paris (France)