Résumé

En deux volets, Virus//Antivirus, comme deux faces d’une même pièce, explorent le langage d’une danse - performance à la fois instinctive et maîtrisée, pulsionnelle et sensorielle qui s’appuie sur une technologie de pointe avec des capteurs de mouvements générateurs de sons et de musique en direct. Equipée de cinq capteurs miniaturisés à l’extrême, Annabelle Bonnéry relate ce qui se passe dans le corps, selon la force ou la faiblesse de l’impulsion qu’elle assigne à ses mouvements. Dans Virus, elle se transforme en images, en sons, se répand et se démultiplie pour interpréter le monde. Dans Antivirus, délestée de ses capteurs, elle réitère dans le silence la même gestuelle dansante pour vérifier sa présence au monde, comme si la mémoire du premier solo était inscrite dans son corps. L’ex-interprète de Jean-Claude Gallotta et Rui Horta fait mouche avec ce solo high-tech et virtuose dont la vraie originalité est de n’obéir qu’aux lois purement chorégraphiques pour indiquer qu’il suffit d’être là, de tout son poids et de toute son âme.

Durée

00:45

Générique

Solo - Création 2007

Direction artistique : Annabelle Bonnéry et François Deneulin Chorégraphie et interprétation : Annabelle Bonnéry Musique : Vitor Joaquim

Scénographie : François Deneulin - Costumes : Kathy Brunner - Lumières : Elodie Llinarès - Lutherie électronique : Dominique David - Régie son : Marie-Pascale Bertrand Coproduction : Ateliers Arts Sciences CEA Grenoble/Hexagone - Scène nationale de Meylan, DRAC Rhône-Alpes, Région Rhône-Alpes, Conseil Général de l’Isère - Avec le soutien de : CCN de Grenoble - Jean-Claude Gallotta, MC2 (Grenoble)