Et si chorégraphier c’était parcourir des pistes non linéaires pour arriver à une écriture précise qui se construit par couches d’indices ? Et s’il s’agissait de dessiner en mouvement des portraits d’humanité ? Et si en plus le partage avec les spectateurs était direct et vivant ?

Résumé

Soit un groupe, qui s’organise tant bien que mal, avec ses règles, ses folies et son possible assemblage graduel d'indices, façon puzzle. Entre terrain de jeu et dynamiques de relation, ainsi se suivent et se structurent les pièces d’Ambra Senatore depuis la fin des années 2000. Au programme : actions, courts-circuits, trompe-l’oeil et petites danses intempestives, on s'amuse avec la chorégraphe turinoise. Mais pas que. Dessous, dessus et parfois même en coulisses, une petite couche piquante, comme un poison euphorisant. Dans A posto (2011), c’est un déjeuner sur l’herbe au féminin qui tournait au vinaigre. Pour cette fois, le groupe s’est étoffé et se donne encore plus aux dynamiques dansées, mais continue de creuser le sillon du petit quotidien. Bien net, bien tranchant, le sillon. Ironie dans une main, doctorat d’histoire de la danse contemporaine dans l’autre, Ambra Senatore opte pour le montage et l’effet cinématographique. Jusque dans les corps, assignés à l’ellipse, à la répétition, au ralenti, au suspense, voire à l’erreur de bobines. Ou comment cette héritière dissipée de Pina Bausch défonce en toute élégance de nouvelles portes entre danse et théâtre. M.F.

Durée

01:15

Générique

Pière pour 9 danseurs — Création 2014 — Durée 1h15

Chorégraphe : Ambra Senatore

Assistant : Tommaso Monza — Sur scène : Ambra Senatore, Caterina Basso, Claudia Catarzi, Elisa Ferrari, Simona Rossi, Matteo Ceccarelli, Pieradolfo Ciulli, François Brice, Romain Bertet — Lumières : Fausto Bonvini — Musique : Igor Scavolino — Organisation : Marta Belforte — Comptabilité : Céline Clerc — Producteur : Jacques Maugein — Remerciement à Andrea Roncaglione et Mikel Aristegui

Spectacle présenté avec la participation exceptionnelle de la région Rhône-Alpes — Accueil : Le Toboggan - Décines, Biennale de la danse

Production Compagnie EDA – Coproduction Biennale de la danse de Lyon 2014, Théâtre de la Ville – Paris, Scène Nationale de Besançon, MC2: Grenoble, Festival Torinodanza, ALDES, L’Arc Scène Nationale du Creusot, Centre Culturel André Malraux Scène Nationale de Vandoeuvre-Lès-Nancy, Théâtre Louis Aragon – Tremblay-en-France, Château Rouge - Annemasse, Le Phare CCN du Havre, Ballet de l’Opéra National du Rhin - CCN de Mulhouse, La Comédie de Valence – CDN Drôme-Ardèche, DSN Dieppe Scène Nationale – Avec le soutien du Ministère de la culture et de la communication - DRAC Franche-Comté - Aide au projet 2014, de la Région Franche-Comté, du Conseil Général du Doubs, de La Saline Royale d’Arc et Senans Spectacle présenté avec la participation exceptionnelle de la région Rhône-Alpes.