Quand une chorégraphe/performeuse française, Anne Juren, et une metteure en scène new-yorkaise, Annie Dorsen, choisissent de « rejouer » avec de la magie 5 gestes iconiques de l’histoire de la performance des années 60-70, ce n’est pas dans un but nostalgique, ni de création d’un répertoire. Magical est une pièce qui décale le discours féministe de ces actions. Le corps féminin est-il une illusion ?

Résumé

En 1964, Yoko Ono invite les spectateurs à découper ses vêtements. En 1967 Valie Export s’expose une arme à la main, jambes écartées, les pantalons découpés au niveau du sexe. En 1975, Carolee Schneemann se livre à un rituel avec des corps nus et de la viande crue, tandis que Martha Rosler parodie une femme dans la cuisine. Un an plus tard, Marina Abramović, la tête couverte d’un foulard noir, danse 6 heures nue devant le public. 5 femmes, 5 gestes, 5 performances historiques. C’est cela que rejoue Anne Juren dans Magical. Mais comme le titre l’indique, la magie entre en scène et les actions sont alors décalées. Que reste-t-il de l’engagement féministe des années 60-70 et de la radicalité de ces performances ? Le spectacle d’une femme nue ? Une illusion d’optique ? Pourquoi pas ! Magical revendique le divertissement trash et kitsch, c’est toujours mieux que la nostalgie. L.G.

Durée

00:50

Générique

Solo — Création 2010 — Durée 50 min

Réalisation : Annie Dorsen et Anne Juren

Chorégraphie, magie et performance : Anne Juren — Répétiteur magie : Steve Cuiffo — Conception musicale : Christophe Demarthe — Régie plateau : Roland Rauschmeier — Assistant régie plateau : Sebastian Bauer — Conception lumière : Bruno Pocheron avec Ruth Waldeyer — Directeur technique (Lyon) : Bruno Pocheron — Costume : Miriam Draxl — Assistant de production : Ruth Ranacher — Manager artistique : Silke Bake
Avec le soutien de : INTPA - International Net for Dance and Performance Austria Tanzquartier Wien et des financements de BMUKK et BMeia — Accueil : Théâtre de la Croix-Rousse, Biennale de la danse

Production Wiener Tanz- und Kunstbewegung – Coproduction ImPulsTanz - Vienna International Dance Festival – Soutien Le département Culture de la ville de Vienne et le ministère fédéral autrichien de l’Éducation, Arts et Culture