Lieux et dates

Tarifs

12,5-25€

Convoqué à la tribune de la scène, le mal s’exprime ici à travers les corps et les voix de ses créatures. Un spectacle en forme de catharsis sur un thème universel.

Résumé

Satan, l’Antechrist, Lucifer, le Diable : autant de figures personnifiant le Mal. Mais aussi, selon les époques et les civilisations, un sorcier, un animal, un mutant ou tout simplement une femme… Efficace repoussoir pour les religions et la morale, le Malin est pour les artistes, depuis toujours, une formidable source d’inspiration. À son tour Marlene Monteiro Freitas en explore les multiples incarnations avec neuf interprètes. Hantés par des visions toxiques, touchés par des périls bactériologiques, acteurs ou témoins d’actes malveillants, les interprètes mettent à nu le pourri, l’impur, le funeste, le sale auxquels est associée la notion de mal. Si selon l’écrivain Georges Bataille, le moteur de l’activité humaine réside précisément dans le désir de s’éloigner au plus loin de ces réalités funestes, la chorégraphe cap-verdienne choisit au contraire de nous confronter à nos démons. Pour mieux les conjurer ?

I.C

Durée

01:30

En métropole

Villeurbanne

Générique

Compagnie P.OR.K | Chorégraphie Marlene Monteiro Freitas | Support à la production Lander Patrick | Interprètes Andreas Merk, Betty Tchomanga, Francisco Rolo, Henri “Cookie” Lesguillier, Hsin-Yi Hsiang, Joãozinho da Costa, Mariana Tembe, Majd Feddah, Miguel Filipe | Lumières et décors Yannick Fouassier | Metteur en scène André Calado | Assistant à la mise en scène Miguel Figueira | Recherches Marlene Monteiro Freitas & João Francisco Figueira | Dramaturgie Martin Valdés-Stauber | Création sonore Rui Dâmaso | Recherche Marlene Monteiro Freitas, João Francisco Figueira | Dramaturgie Martin Valdés-Stauber | Création des costumes Marisa Escaleira

Direction Key Performance (Stockholm, Suède) | Production P.OR.K (Bruna Antonelli, Sandra Azevedo, Soraia Gonçalves - Lisbonne, Portugal), Münchner Kammerspiele (Munich, Allemagne) | Coproduction Biennale de la danse de Lyon 2021, Pôle européen de création - Ministère de la Culture/Maison de la Danse, Culturgest (Lisbonne, Portugal), HAU Hebbel am Ufer (Berlin, Allemagne), Kunstenfestivaldesarts (Bruxelles, Belgique), Künstlerhaus Mousonturm (Francfort, Allemagne), International Summer Festival Kampnägel (Hamburg, Allemagne), Les Spectacles Vivants - Centre Pompidou, NEXT festival (Eurometropolis Lille, Kortrijk, Tournai, Valenciennes), Ruhrtriennale (Bochum, Allemagne), Tandem Scène nationale (Douai, France), Teatro Municipal do Porto (Portugal), Theater Freiburg (Allemagne), Wiener Festwochen (Vienne, Autriche) | Avec le soutien de CML – Câmara Municipal de Lisboa, Dançando com a diferença (Funchal, Portugal), Fabbrica Europa PARC - Performing Arts Research Center (Florence, Italie), La Gare – Fabrique des arts en mouvement (Le Relecq-Kerhuon), Polo Cultural Gaivotas Boavista (Portugal), Reykjavík Dance Festival (Ireland), Ministère de la Culture/ DGArtes (Portugal)

La question de l'animalité est toujours présente dans mon travail. Quoi que je fasse, je suis du côté des affects, des émotions.

Marlene Monteiro Freitas