Dates passées

Tarifs

Entrée libre

L’installation vise à montrer la fragilité d’une idée avant qu’elle ne devienne un produit de design tangible.
De la pensée, à la première esquisse, au processus de développement, au produit final.

Une idée / un concept peut rapidement se perdre en cours de route. Une fois qu’une idée commence à passer par les différentes étapes, il s’agit de s’assurer que « l’intention de conception » ne se perd pas.

"Très peu d’idées sont transformées en réalité, la plupart n’arrive même pas à la phase d’esquisse !”, précise Alain Gilles.

Les meubles blanchis ont leurs croquis superposés, les transformant en ce qui semble être des pièces fragiles et surréalistes définies par quelques lignes seulement.
Au-dessus des pièces de mobilier, les composantes flottent dans l’air comme un symbole du processus de pensée et de la naissance de ces premiers concepts fragiles et mal définis.
Comme un symbole des différentes sources d’inspirations personnelles et externes qui donnent naissance à un concept. La toile de fond représente la feuille de papier qui flotte dans les airs pour finalement se fondre dans le piédestal blanc. Fragilité et légèreté se fondent dans la solidité de la base pour devenir une réalité tangible.
Cette toile de fond et la base symbolisent le processus de transformation d’une idée en une réalité matérielle.
La fonction de la toile de fond blanche est aussi d’isoler la pièce du reste de l’espace et de créer une sorte d’espace dans l’espace, comme si l’on était à l’intérieur de l’esprit, entre le rêve et la réalité.

Vernissage le 5 octobre à partir de 19 heure.

Exposition ouverte du 29 septembre au 18 novembre 2022

Public

Public

background

Autour du projet

  • Scénographie
  • Visuel Invitation