COMMISSARIAT : HUGO VITRANI, CURATEUR AU PALAIS DE TOKYO

Par l’ampleur et la richesse de ses collections, le musée des Beaux-Arts de Lyon est aujourd’hui un musée au rayonnement international. Il est situé sur la place des Terreaux, au cœur de la Presqu’île, dans une abbaye bénédictine du XVIIe siècle. Ses collections encyclopédiques retracent un panorama artistique de l’Antiquité à nos jours. Elles offrent un parcours exceptionnel à travers 5 000 ans d’art et d’histoire. Parallèlement à la Biennale d’art contemporain de Lyon, le musée des Beaux-Arts propose une nouvelle présentation de sa section d’art moderne en résonance avec les collections du macLYON.

Pour la 15e édition de la Biennale d’art contemporain de Lyon, Antwan Horfee et Renée Lévi investissent le musée des Beaux-Arts, élaborant un dialogue générationnel où la peinture devient paysage. Antwan Horfee développe un travail d’atelier qui fait se rencontrer la peinture et le dessin, la figuration et l’abstraction, toujours à la recherche d’une défaillance du geste et du motif. Teintée de cultures populaires (du graffiti aux comics des années 1930 en passant par le tatouage), l’oeuvre d’Antwan Horfee s’est récemment mise en mouvement avec ses films en dessins animés : surgissent alors des chiens mutants, des champignons vitaminés, des animaux hallucinogènes, des perspectives vertigineuses, opaques et parfois coquines, sur fond d’explosions post-apocalyptiques. Renée Lévi élabore d’immenses tableaux et peintures murales immersives où l’architecture devient peinture et les pigments transforment l’environnement. Dans ses grandes compositions (parfois faites de lettres ou de chiffres), la peinture frappe la toile (à coups de pinceaux) ou la sature (avec la pression des sprays), l’artiste se jouant de la peinture abstraite, de l’ornementation, du graffiti, de l’écriture. Alors le geste pictural ouvre de nouveaux horizons, entre mirage et obstacle. Mis en relation, les tableaux de Renée Lévi et le film animé d’Antwan Horfee affirment alors que la peinture – toujours instable – n’est pas une matière innocente.
Né en 1983 à Paris (France), vit et travaille à Paris (France)
Née en 1960 à Istanbul (Turquie), vit et travaille à Bâle (Suisse)

Dans le même événement

Commissariat : Fanny Robin, Directrice Artistique de la Fondation

COMMISSARIAT : MATTHIEU LELIÈVRE, CURATEUR AU PALAIS DE TOKYO

Partenaire de la Biennale depuis plusieurs années, le CIC – Lyonnaise de Banque accueille dans ses locaux l’un des artistes invités de la 15e Biennale d’art contemporain de Lyon. Après l’oeuvre Bizart baz’art de Ben en 2017, issue des collections du macLYON, David Posth-Kohler viendra cette année investir l’atrium central du bâtiment situé rue de la République (Lyon 1er). Mécène de la Biennale d’art contemporain, le CIC-Lyonnaise de Banque soutient ainsi les artistes actuels et favorise l’émergence de nouvelles créations.

Commissariat : Frère Marc Chauveau