Résumé

Cette forme interprétée par les artistes de Sebatu et Kedisan associés est consacrée à un théâtre archaïque venu 500 ans plus tôt de Java et qui est à l'origine de tous les arts balinais : le Gambuh dont la tradition la plus ancienne s'est maintenue dans le village de Kedisan, voisin de Sebatu. Son originalité tient, entre autres, à l'accompagnement ensorcelant d'un ensemble instrumental composé de grandes flûtes de bambou rythmées par des percussions. La représentation de cette légende est aussi ancienne que cet art dramatique : celle du prince Panji et de ses amours malheureuses avec Candra Kirana. Dans cette métaphore du bien et du mal, les hommes endossent les rôles féminins.

Durée

00:50

Générique

Pièce pour 25 acteurs et musiciens - Création 2012