Pour la première fois programmé en France, le chorégraphe italien Fabrizio Favale livre un spectacle qui tient autant du ballet que du concert électronique.

Résumé

Ossidiana doit son nom à une pierre volcanique que l’on trouve notamment dans le sud de l’Italie. Métaphore d’une pièce superbe, étrange et noire, où la danse se déploie en entrelacements, en cascades, en jaillissements simultanés. Huit danseurs à la technique éprouvée enchaînent ainsi courbes, tours, ondulations et spirales tandis qu’au plateau, une DJ mixe une partition musicale électronique enveloppante, créant des nappes de sons qui renforcent le caractère atmosphérique de la pièce. Ossidiana est un ballet foisonnant et baroque où tout se crée et se défait sous nos yeux, à l’instar des nuages ou des variations d’un ciel orageux. Imprégnée d’ésotérisme, la pièce puise aussi son inspiration dans des rituels archaïques de l’Italie et des sources iconographiques médiévales. Une danse sensuelle et hypnotique.

Durée

00:55

Générique

PIÈCE POUR 8 DANSEURS CRÉATION 2014 - CHORÉGRAPHIE Fabrizio Favale DANSEURS Martin Angiuli, Daniele Bianco, Vincenzo Cappuccio, Martina Danieli, Andrea Del Bianco, Fabrizio Favale, Francesco Leone, Stefano Roveda MUSIQUE Daniela Cattivelli (live), Keith Fullerton Withman (musique enregistrée) SCÉNOGRAPHIE Andrea Del Bianco, Fabrizio Favale CRÉATION COSTUMES Andrea Del Bianco, Fabrizio Favale CRÉATION LUMIÈRES Tiziano Ruggia MASQUES créés à partir de sable volcanique de l’Eyjafjallajökull (Islande) réalisés par Fabrizio Favale et Alberto Trebbi AVEC LE SOUTIEN DE l'Institut Culturel Italien PRODUCTION Le Supplici, Kinkaleri (Italie) La Compagnie Le Supplici est soutenue par MIBACT (Italie) et la Regione Emilia-Romagna (Italie). En collaboration avec Ater Danza (Italie) et AtelierSì (Italie).