La torsion comme motif, l’intimité comme moteur. Rachid Ouramdane plonge au coeur de ses interprètes dans TORDRE et donne à voir avec grande pudeur une danse mise à nu.

Résumé

Elles sont deux, cela pourrait être un duo. Mais en fait ce sont deux solitudes au plateau. Solitudes conjuguées de deux danseuses virtuoses, chacune à son endroit. Deux danseuses singulières qui collaborent régulièrement avec le codirecteur du CCN de Grenoble et qui se retrouvent. Portraits juxtaposés d’une sobriété exemplaire, touchant l’intime au plus profond. TORDRE cultive la délicatesse et creuse la danse dans son étrangeté la plus absolue, celle de l’indicible et du sensible, qui puise sa force dans la différence. Créée en novembre 2014, cette pièce de Rachid Ouramdane est l’une des plus belles qu’il ait écrites et confirme son talent d’artiste capable de saisir l’invisible et de l’offrir en partage.

Durée

01:00

Générique

DUO CRÉATION 2014 - CONCEPTION ET CHORÉGRAPHIE Rachid Ouramdane AVEC Annie Hanauer, Lora Juodkaite LUMIÈRES Stéphane Graillot DÉCORS Sylvain Giraudeau PRODUCTION DÉLÉGUÉE Centre chorégraphique national de Grenoble – codirection Yoann Bourgeois et Rachid Ouramdane COPRODUCTION L’A./Rachid Ouramdane, Bonlieu Scène nationale Annecy, La Bâtie-Festival de Genève dans le cadre du projet PACT bénéficiaire du FEDER avec le programme INTERREG IV A France- Suisse AVEC LE SOUTIEN DE musée de la danse, Centre chorégraphique national de Rennes et Bretagne PIÈCE CRÉÉE AVEC LE SOUTIEN du ministère de la Culture et de la Communication/DRAC Île-de-France dans le cadre de l’aide à la compagnie conventionnée et de la Région Île-de-France au titre de la permanence artistique. Le Centre chorégraphique national de Grenoble est financé par le ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la Ville de Grenoble, le Département de l’Isère, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et reçoit le soutien de l’Institut français pour les tournées internationales.