Saïdo Lehlouh (aka “Darwin”) évolue dans le milieu du hip hop depuis l’âge de 15 ans.

Biographie

Saïdo Lehlouh (aka “Darwin”) évolue dans le milieu du hip hop depuis l’âge de 15 ans. En 2001, il fonde avec d’autres danseurs le Bad Trip Crew qui participe intensivement à la scène hip hop underground et au domaine des battles. A partir de 2007, il s’engage en tant qu’interprète dans des créations chorégraphiques aux côtés du danseur allemand Storm ou Norma Claire, et plus récemment avec Sébastien Ramirez.

Wild Cat, premier essai chorégraphique de Saïdo Lehlouh créé en 2018, met en lumière ce style qui se distingue par sa fluidité et son apparente finesse propre au félin. A la fois hommage, devoir de mémoire et réappropriation d’un style qui a marqué la scène parisienne des années 90, la pièce explore une forme de b-boying enviée par les danseurs américains et qui rappelle la façon précise et délicate de bouger d’un chat.

Cette sincérité dans le geste, le danseur et chorégraphe la tire de son parcours de breaker au sein du Bad Trip Crew, autant dirigé vers l’explosivité de la performance dans le cercle, que vers l’introspection et l’assujettissement à la gravité. A travers la relation d’apprivoisement du sol par le toucher, “Darwin” conduit la recherche continue d’un vocabulaire corporel approprié à l’instant.

Avec son binôme Johanna Faye, deuxième facette de la compagnie Black Sheep, Saïdo Lehlouh visite et explore dans Iskio, puis Fact et leur prochaine création Earthbound, les possibilités de prise de parole dans le dialogue chorégraphique. Rompu à l’exercice du spectacle de rue, le chorégraphe donne une suite alternative à son premier spectacle en composant Apaches. Ce que l’improvisation permet d’authenticité, Saïdo Lehlouh s’en saisit dans une proposition scénique à la distribution versatile, s’adaptant perpétuellement au contexte de représentation.