Deux installations multimédia à découvrir du 8 au 13 juin, de 10h30 à 18h30

Christophe Haleb – Entropic Now

Avec Entropic Now, Christophe Haleb crée un espace urbain underground et poétique où des jeunes expriment auprès d’un public en immersion leur vision d’une autre société.

– À partir de 10 ans

chritophevignette.jpg

Irvin Anneix – Cher futur moi

Qui sont les adolescents d’aujourd’hui ? Quels sont leurs désirs et comment voient-ils leur avenir ? Réponses dans cette installation vidéo captivante.

– À partir de 12 ans

irvin_news.jpg

Infos pratiques

Accès aux expositions et installations

Cher futur moi, Entropic Now, I-Dance
Les expositions sont gratuites et accessibles librement
(dans la limite des places disponibles et du respect des jauges COVID).
Pour garantir votre accès, nous vous conseillons de réserver votre créneau de visite.

Dates et horaires
Les 8 et 9 juin, de 10h30 à 18h
Les 10 et 11 juin de 10h30 à 22h
Le 12 juin, de 10h30 à 22h30
Le 13 juin, de 11h à 20h
Le 14 de 12h à 14h
Les 15 et 16 juin, de 11h à 18h

Accès aux performances et spectacles

Les séances sont accessibles uniquement sur réservation.

Billetterie de dernière minute !

La billetterie des Usines Fagor est ouverte tous les jours de 11h à 18h
Vous pouvez vous y présenter en dernière minute pour profiter des dernières places disponibles

Café & librairie

Un Café et une librairie nomade vous accueillent sur les horaires d’ouverture des Usines
En savoir plus

Lieu : Les Usines Fagor

Accès et infos pratiques

Un concentré d'œuvres inclusives dédiées à la jeunesse

Du 8 au 16 juin

Après la Biennale d’art contemporain, la Biennale de la danse investit le site des Usines Fagor pour créer un nouvel espace d’art, d’échanges et de dialogues dédié à la jeunesse du 21e siècle. Onze créateurs particulièrement ancrés dans notre société et impliqués dans ses évolutions investissent le site Fagor du 8 au 16 juin, avec un temps fort le weekend des 11, 12 et 13 juin.
Beaucoup de ces créateurs ont à coeur de redéfinir leurs missions dans la société en tenant compte des interrogations et des crises récentes.

Des propositions artistiques portées par les jeunes et ouvertes à tous

Pour l’Expérience Fagor, certains chorégraphes ou vidéastes sont allés à la rencontre de la jeunesse lyonnaise et métropolitaine pour explorer ensemble de nouveaux imaginaires et de nouvelles expériences sensibles «in situ», souvent pluridisciplinaires ou en collectif. Loin des apprentissages verticaux, ils donnent aux jeunes la possibilité de porter totalement leurs projets artistiques et de les donner à voir. De jeunes amateurs, des collégiens et lycéens, des étudiants d’écoles d’art et des chercheurs créent des performances ou des récits, avec leurs vocabulaires et leurs codes ouverts à l’interprétation et aux rêves de tous !

Qu'expérimente le public à fagor ?

Les créateurs et les jeunes proposent des moments artistiques inédits à faire vivre à chacun, seul, en groupe ou en famille ! Les spectateurs peuvent voir des performances et déambulations chorégraphiques, des conférences dansées, installations vidéos, formes courtes et gigantesques... Chacun peut également devenir danseur amateur lors d’un battle house, participer à un débat ou créer son avatar pour jouer sur un dancefloor numérique.
Les oeuvres sont filmiques, narratives et instantanées, technologiques et corporelles, interactives et bien sûr chorégraphiques. Elles sont proposées par des artistes qui gagnent beaucoup de liberté en s’affranchissant des disciplines, des formats, des registres définis. L’Expérience Fagor est un moment populaire et innovant qui apporte un nouveau souffle à la Biennale de la danse de Lyon !

— DOMINIQUE HERVIEU
Directrice artistique de la Biennale de la danse de Lyon

danse2021_noe_soulierchiaravallevallomini.jpg