Dans une logique de transmission et de diffusion de l’art et de ses métiers, Veduta s’installe au Collège Marcel Pagnol à Pierre-Bénite afin d’accompagner l’établissement dans sa volonté de constituer un espace d’exposition des travaux des élèves dans son enceinte. À partir d’une formation anticipée aux métiers de l’exposition, soutenus par l’équipe enseignante du Collège et celle de la Biennale de Lyon, ces derniers se feront tour à tour commissaires, artistes, régisseuses, régisseurs ou communicantes et communicants pour donner à voir sous la forme d’une exposition leur propre vision du thème de la 16e édition de la Biennale, « la fragilité ».
Territoire fertile de créations et d’expérimentations, le projet se positionne en marge des cadres habituels de l’enseignement pour ouvrir la voie à un être-au-monde aussi créatif que pragmatique.

En complément, la présence de Veduta sur le territoire permet d’ouvrir l’exploration de l’art contemporain à d’autres participant·e·s par l’intermédiaire d’un atelier mené par une artiste à leurs côtés, Grace Denis.
Les matériaux de travail de Grace Denis sont le son, l’image et ce qui est comestible. Elle rassemble ces éléments sous la forme d'installations interactives ou de situations hospitalières qui prennent racine au préalable dans une recherche agricole, une exploration des dynamiques de biodiversité ou l’expérimentation d’un processus spécifique de cultivation pouvant être lui-même relié à un cycle lunaire. Attachée à la collaboration et à la participation, ses propositions artistiques sont conçues prioritairement avec des agricultrices et agriculteurs pour ensuite convier d’autres savoir-faire (et notamment ceux de la cuisine). Le repas ou la consommation commune de matériaux comestibles deviennent alors des outils poétiques de transmission et de médiation qui nous invitent à reconsidérer la manière dont « nous avons désensibilisé notre rapport à la consommation » tout en (re)prenant conscience de notre rapport au vivant.

À Pierre-Bénite, Grace Denis est invitée par Veduta à travailler avec la Ferme Urbaine installée suite à la démolition d’une barre de logements dans le secteur des Arcades, et dans une volonté de relier le centre-ville et le quartier de Haute Roche. Elle collaborera également avec les cheffes cuisinières de la commune pour un moment de recherche-action convivial reliant différemment les habitant·e·s à leur territoire.

Photo 1 : Vue du hall du collège Marcel Pagnol à Pierre-Bénite © Adeline Lepine © Biennale de Lyon
Photo 2 : Séance de travail sur le thème de la fragilité © Fanny Ventre © Biennale de Lyon
Photo 3 : Atelier montage mobilier d'exposition au collège Marcel Pagnol © Fanny Ventre © Biennale de Lyon