Né en 1926 à Stokholm (Suède), décédé en 1997

Lars Fredrikson recherche, dans le dessin comme dans la sculpture, à lier espace et son afin de former « des sons plastiques ». Dessins et sculptures à l’explosif, « tableaux sonores aux mouvements aléatoires », matérialisation sur papier électrosensible de signaux et sons enregistrés dans l’espace ou encore sculptures en inox, apparaissent comme autant de possibilités pour y accéder. Aventurier et chercheur, Lars Fredrikson tente de dépasser constamment les frontières de son art en encourageant les spectateurs à mener leurs propres expériences. Entre matériel et immatériel, l’artiste déforme le réel par ses plaques en acier inoxydable gravées et pliées. Mêlant art cinétique, minimalisme et conceptualisme, Lars Fredrikson fait voyager les visiteurs entre science et poésie.

Credits

In the same event

  • Expo internationale

Mathieu Briand

Né à Marseille (France), vit et travaille à Melbourne (Australie) et Nosy Tanga (Madagascar).

Née en 1941 à Montmorot (France), vit et travaille à New York (Etats-Unis).

Né en 1954, vit et travaille à Buenos Aires (Argentine)