Né en 1924 à Saint-Gilles (Belgique), décédé en 1976.

Artiste du milieu du XXe siècle, Marcel Broodthaers a développé une oeuvre caustique, poétique et singulière. D’abord proche d’un surréalisme belge qu’il a fréquenté, son travail s’est progressivement affranchi de l’influence des grands mouvements de l’époque. Ses expérimentations, notamment linguistiques, ont produit des formes ambitieuses et parodiques – des installations faites de nombreuses occurrences qui interrogent les taxinomies propres à l’idée de musée et au monde l’art.
Dans La Pluie (projet pour un texte) (1969), Marcel Broodthaers écrit sous des trombes d’eau qui emportent l’encre des mots. La disparition du texte avant même qu’il ne puisse se fixer au papier, le dérisoire d’une tâche insurmontable face aux éléments, ainsi qu’une image en noir et blanc qui tremble autant que la main de l’artiste, donnent à l’oeuvre, véritable métaphore de la place du poète et de la fluidité de sa parole dans le monde, une tonalité à la fois mélancolique et abstraite.

Credits

Collection Centre Pompidou, Paris - Musée national d’art moderne

In the same event

Né en 1926 à Stokholm (Suède), décédé en 1997

  • Expo internationale

Mathieu Briand

Né à Marseille (France), vit et travaille à Melbourne (Australie) et Nosy Tanga (Madagascar).

  • Expo internationale

Icaro Zorbar – HOME, 2017

Né en 1977 à Bogotá (Colombie), vit et travaille à Bergen (Norvège).