Lieux et dates

Tarifs

Gratuit

L’artiste franco-américaine expose au centre d’art un ensemble d’œuvres inédites produites pour son dernier projet de recherche qui allie l’agro écologie, le militantisme environnemental et art contemporain.

L’artiste traduit dans ses formes – tirées de l’histoire de l’art, de la culture populaire, de l’agriculture ou de l’artisanat – les préoccupations écologiques et environnementales qui sont au coeur de sa pratique. Ses réflexions mettent en exergue la fragilité de notre planète et des écosystèmes de plus en plus menacés par l’activité anthropique. L’exploitation des ressources et de l’environnement via l’extraction et l’accumulation sont des problématiques qui parcourent son travail et auxquelles elle oppose des oeuvres qui tissent une stratégie fine de résistance. Elles lancent un appel à se rapprocher de la terre et à en apprendre les savoirs oubliés.

Dans Les leçons des peuples des marécages, Suzanne Husky s’intéresse à l’histoire passée et présente du castor, mammifère sauvagement chassé pendant des siècles pour sa fourrure et presque mené à l’extinction, aux États-Unis comme en Europe. Aujourd’hui, des nouveaux métiers reprennent le savoir-faire de ces anciens habitants de nos rivières, afin de bâtir des digues naturelles permettant de ralentir le cours des eaux, de contraster la désertification des terres, de favoriser la biodiversité des zones humides et de protéger les écosystèmes d’incendies dévastateurs.
Comment une espèce clé pour l’environnement a-t-elle pu presque complètement disparaitre de nos imaginaires et de nos paysages ?

L’exposition offre à l’artiste le contexte pour mettre en scène son projet-propagande, résolument transdisciplinaire, qui rassemble scientifiques, historiens, militants, agriculteurs. Dans une installation pensée pour l’espace du centre d’art, l’artiste présente un film inédit, une nouvelle série d’aquarelles et d’autres éléments qui témoignent de sa recherche au sein du territoire.
Les œuvres et le travail de Suzanne Husky forgent les conditions d’un militantisme sensible; une manière de nous reconnecter aux savoirs de la terre, des plantes ou des animaux, d’apprendre les leçons des peuples des marécages.

Autour de l'expo
VERNISSAGE
→ Samedi 10 septembre de 16h à 20h
Ouverture de l’exposition et un apéro festif en présence de l’artiste à 17h
Une navette sera mise à disposition gratuitement. Plus d'infos ici.

INCURSION
→ Samedi 15 octobre à 17h
Devenir larve, performances de Lundy Grandpré sur toute l’après-midi en résonance avec l’exposition de Suzanne Husky.

En partenariat avec le CAP Saint-Fons et l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse.
Avec la collaboration de la SMIRIL et du Grand Parc Miribel Jonage.