Né à Abu Dhabi, Emirats arabes unis. Vit à Abu Dhabi.

Biographie

Dans ses peintures, sculptures, vidéos et œuvres sonores, l’artiste pluridisciplinaire Hashel Al Lamki explore les espaces où convergent des identités et des paysages différents. Il examine la façon dont les expériences humaines se déploient au sein des vastes structures de la mondialisation, et étudie la manière dont l’industrialisation accélérée modifie les espaces existants et déforme notre sens de la réalité et du temps. Dans les peintures d’Al Lamki, les villes prennent la forme de paysages oniriques surréalistes, qui semblent conjurés par les désirs collectifs ou les illusions de ses habitants, et les idylles pastorales apparaissent comme des fantasmes ou des souvenirs lointains et brumeux. Par la réutilisation d’images et de traces physiques de déchets matériels provenant d’articles à usage unique tels que les boîtes d’expédition et les étiquettes de bouteilles d’eau, Al Lamki remet en question la durabilité de nos systèmes mondiaux actuels tout en trouvant le potentiel de valeur, de signification et de réflexion dans les symboles les plus éphémères de notre surconsommation.