Lieux et dates

La 16e édition de la Biennale de Lyon : manifesto of fragility affirme la fragilité comme intrinsèquement liée à une forme de résistance initiée dans le passé, en prise avec le présent et capable d’affronter l’avenir. En acceptant la fragilité comme l’une des vérités les plus répandues dans notre monde divisé, la 16e Biennale de Lyon rassemble des œuvres et des objets créés sur près de deux millénaires qui évoquent, chacun à leur manière, la vulnérabilité des personnes et des lieux, passés et présents, proches et lointains. Conçue comme une déclaration collective constituée à partir de mots, d’images, de sons et de mouvements par 200 artistes et créateur∙rice∙s, elle appelle un ensemble de voix résilientes à proposer un manifeste pour un monde irrémédiablement fragile. La Biennale se structure autour de trois strates distinctes mais interconnectées, au sein desquelles la fragilité et la résistance sont respectivement explorées par le prisme de l’individu, de la ville et du monde : Les nombreuses vies et morts de Louise Brunet, Beyrouth et les Golden Sixties et Un monde d’une promesse infinie

Les nombreuses vies et morts de Louise Brunet : Conçue comme l’exploration de la fragilité à partir d’une expérience individuelle, l’exposition Les nombreuses vies et morts de Louise Brunet part sur les traces de Louise Brunet, une jeune fileuse de soie qui vécut à Lyon dans les premières années du XIXe siècle et semble avoir pris part à la révolte des canuts. Le parcours développe un récit fictionnel consacré à plusieurs individus dont les luttes, comme celles de Louise Brunet, furent oubliées ou passées sous silence.
En estompant les frontières entre réalité et fiction grâce à une approche qui s’apparente à celle de l’enquête, cette partie du manifeste de la fragilité est imaginée en tant qu’installation artistique plutôt qu’exposition. De très nombreuses archives et œuvres d’art s’assemblent comme les pièces d’un puzzle inachevé. Bien qu’elles proviennent d’époques et de lieux disparates, elles incarnent toutes, sous une forme tangible, l’existence d’une personne qui tente de se libérer des contingences qui l’ont vue naître. Parallèlement aux œuvres exposées, de courtes histoires sont conçues comme l’extension littéraire du récit fictionnel de l’exposition. Elles sont autant d’étapes dans un réseau plus vaste d’indices au sein desquels émergent peu à peu les traces de plusieurs Louise. D’une femme noire originaire du Sénégal fuyant l’exposition coloniale de Lyon en 1894 à un artiste gay mourant du sida au St. Vincent’s Hospital de New York en 1992, les vies tumultueuses de ces personnages oscillent entre réalité et imagination. Elles servent de passerelles vers des formes distinctes de fragilité et de résistance, vécues à travers le prisme du corps, de la race, du genre, du travail, du désir ou des luttes coloniales. Ainsi apparaissent Les nombreuses vies et morts de Louise Brunet.

Les artistes
Plus de 150 artistes, 3000 ans.

Mohamad Abdouni
Gabriel Abrantes
Ann Agee
Julio Anaya Cabanding
Giulia Andreani
Ayné (imprimerie Veuve)
Joachim Bandau
Semiha Berksoy
Henri-Gatien Bertrand
Phoebe Boswell
Louis Boulanger
Louis Bouquet
Sarah Brahim
Joseph-Auguste Brunier
E. Caryocost
Jean-Baptiste Charlier
Jean Claracq
J.P. Clerc (graveur)
Pierre Combet-Descombes
Antoine Coysevox
Nicolas Daubanes
Philippe de Lassalle
William de Niewkerque
Alexandre-François Desportes
Devambez (imprimeur)
Michael Zeno Diemer
Johann Ludwig Rudolph Durheim
Buck Ellison
Léo Fourdrinier
Rafael França
Jean-Baptiste Frénet
Tony Garnier
J.E Goossens (graveur)
Nicki Green
Jr. Hudinilson
Lucien Jonas
Mohammed Kazem
Richard Learoyd Hannah Levy
Jesse Mockrin
Georges-Brunet Mahuet
Lucy Mc Rae
Jean-Baptiste Monnoyer
Morelan (faïencier)
Ailbhe Ní Bhriain
Joanna Piotrowska
Carlo Portelli
Christina Quarles
Erin M. Riley
Ugo Schiavi
Markus Schinwald
Sylvie Selig
Kim Simonsson
Jeremy Shaw
Francisco Tamagno (imprimeur)
David Teniers II dit le Jeune
Auguste Jahandier (d’après Victor Grilat)
Augustin Thierriat
Salman Toor
Underwood & Underwood Publishers
Vachon-Imbert
Abraham Van Der Eyk
Alessandro Varotari dit Padovanino
Emile Vernet-Lecomte (d'après)
Munem Wasif
Zhang Yunyao

Et de nombreux artistes anonymes...

background

Autour du projet

Dans le même événement

Musée d'art contemporain de Lyon (macLyon)

Musée d'art contemporain de Lyon (macLyon)