« Les Festivals internationaux de Lyon et de Rhône-Alpes» naquirent de la fusion en 1985 de deux associations : l’une créée en 1979 pour organiser « Le festival Hector Berlioz », l’autre fondée en 1984 pour porter «La Biennale de la danse», nouveau festival imaginé par Guy Darmet, alors directeur de la jeune Maison de la Danse.
Les festivals de Danse et de Musique fonctionnent en alternance, jusqu’à l’arrêt du festival Berlioz à la fin des années 80. Une éphémère Biennale de Musique française est créée, puis disparaît et laisse place en 1991 à la toute nouvelle Biennale d’art contemporain, initiée par le directeur du futur Musée d’art contemporain Thierry Raspail. Celle-ci devient le grand événement national en matière d’art contemporain et succède à ce titre à la Biennale de Paris, créée par André Malraux en 1959 et disparue en 1985.

Depuis 1991, l’association fonctionne selon le modèle actuel, avec une alternance de l’événement Danse et de l’événement Art contemporain. Elle a pris en 2011 l’appellation « La Biennale de Lyon ».

La Direction Générale de l’association a été confiée, dès son origine et jusqu’en 1999, à Henri Destezet, qui préside à la naissance des deux événements et à leur stabilisation.

De 1999 à 2019, Sylvie Burgat, nommée directrice générale de La Biennale de Lyon, travaille à consolider, professionnaliser et développer la Biennale de la Danse et la Biennale d’art contemporain, devenues désormais deux événements référents sur le plan international.

En 2020, sous la présidence de François Bordry, une nouvelle équipe de direction est mise en place. Isabelle Bertolotti et Dominique Hervieu deviennent co-directrices de la Biennale de Lyon, et nomment Yves Robert en tant que directeur délégué de l’association.

Final Défilé 2018

Archives de la Biennale de Lyon

Pour aller plus loin, plongez dans les éditions passées de la Biennale de la danse et de la Biennale d'art contemporain.

Maurice Béjart & Hervé Robbe