Lieu

Née en 1987 à Casablanca, Maroc.
Vit et travaille à Paris, France.

La photographe et vidéaste Randa Maroufi interroge la notion de frontière, espace intermédiaire, où cohabitent les contraires – le légal et l’illégal, le personnel et l’impersonnel, les codes officiels et les repères individuels. Dans son film Bab Sebta, tourné en studio, l’artiste reconstitue le quotidien de milliers de personnes travaillant à Ceuta, enclave espagnole au Nord du Maroc et porte d’entrée vers l’Europe. À travers une série de longs travellings, elle met en scène le trafic des biens manufacturés qui, transportés à pied de part et d’autre de la frontière, sont exemptés de taxes et vendus au rabais dans les villes marocaines. Alternant les points de vue, elle filme les interminables files d’attentes où se côtoient celles et ceux qui préparent des ballots colorés ou qui dissimulent des denrées. Entre documentaire et fiction, la vidéo de Randa Maroufi questionne, au-delà d’un micro-territoire aux multiples échanges et attentes, un monde fragile régi par des flux économiques et politiques beaucoup plus vastes.

Artiste(s)

À découvrir aussi

  • manifesto of fragility

Christina Quarles

Usines Fagor

Usines Fagor

Né en 1985 à Koblenz, Allemagne.
Vit et travaille à Berlin, Allemagne.

  • manifesto of fragility

Markus SchinwaldPanorama, 2022

Usines Fagor

Usines Fagor