Né en 1895 Milton (États-Unis), décédé en 1983.

Tout à la fois ingénieur, artiste, architecte et inventeur visionnaire, Richard Buckminster Fuller est l’auteur de nombreuses innovations dans des champs aussi bien théoriques que techniques. Dans les années 1950, il popularise le dôme géodésique, une structure sphérique qui permet une répartition équilibrée des forces et se construit aisément. Dans le même registre prospectif, il propose de nouveaux modes de transports aérodynamiques et des concepts économiques et éco-logiques d’habitation individuelle qui font encore date aujourd’hui. Son ambitieuse perspective humaniste, qui réunit design, poésie, sciences et philosophie, s’est notamment révélée d’une influence capitale dans l’étab­lis-sement de communautés alternatives. Son Radôme, issu des collections du Centre Pompidou-Musée national d’art moderne, et qui accueille l’oeuvre de Céleste Boursier-Mougenot place Antonin Poncet, au centre-ville de Lyon, est un parfait exemple chez Buckminster Fuller d’associer la pureté d’une forme à un usage destiné à la communauté au sens large. L’oeuvre trouve ici un double écho chez Julien Discrit et cet autre dôme, fragile construction de bois de noisetier dont on retrouve un dernier exemplaire devant le macLYON.

Credits

Collection macLYON, don de l’Estate Richard Buckminster Fuller
Avec le soutien du Groupe HASAP, partenaire officiel de la 14e Biennale de Lyon
Avec le soutien technique de CIREME/Meric

In the same event

Né en 1967 à Mexico (Mexique), vit et travaille à Berlin (Allemagne) et à Mexico (Mexique).

Née en 1971 à Nantes (France) où elle vit et travaille.

Né en 1986 au Blanc Mesnil (France), vit et travaille à Montreuil (France).